1/4

© 2017 par Merlenchanteuse /© Photos Isao

  • Icône sociale YouTube
  • w-facebook

C O U L I S S E S  E T  L U M I E R E S

Hommage à Piaf

Dans le huis-clos de son atelier de peintre, Louise ne vit qu'à travers les souvenirs de son idôle Edith Piaf, dont elle fait et refait inlassablement le portrait. Entièrement habitée par la chanteuse, Louise, tour à tour, dialogue avec elle ou se prend pour elle, se prêtant au détour d'une anecdote au jeu de la scène, ré-interprètant ses plus belles chansons...

Dépassant la folie de Louise, le texte sait se faire léger, drôle et cocasse. On rit tout autant qu'on est ému. Un bel hommage à la force et aux choix de vie de la chanteuse.

Texte et Voix : Merlenchanteuse / Arrangements musicaux, Accordéon, Piano : Carine Bianco
Regard extérieur et aide à la mise en scène : Christelle T.

" Un mètre quarante-sept en savates, quarante-huit années d'existence, brève lumière et haute persistance. (...) Partout son battement d'ailes revient,
rappelle nos ciels, toutes nos comédies dans sa voix. Elle nous tient. Quelque chose d'elle nous soutient, invisible architecture bâtie sur ses poumons pour la terre entière."
I.Sobelman  - Vivante

" Un mètre quarante-sept en savates, quarante-huit années d'existence, brève lumière et haute persistance. (...) Partout son battement d'ailes revient,
rappelle nos ciels, toutes nos comédies dans sa voix. Elle nous tient. Quelque chose d'elle nous soutient, invisible architecture bâtie sur ses poumons pour la terre entière."
I.Sobelman  - Vivante

1/2

crédit photo Thierry Pellet

Morceaux extraits du spectacle

J'men fous pas mal -
00:00 / 00:00
Padam, Padam -
00:00 / 00:00
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now